N3- RENAULT 1.000 KG 45-66

Renault 1 000 kg (1945-1966)

Dans le petit monde des utilitaires, le 1 000 kg tient une place à part. Il symbolise une France d’après-guerre en pleine reconstruction, laborieuse, rude, discrète, mais avide de changement. Avec constance et abnégation, il se prête à toutes les utilisations, se déclinant en fourgon, marchande, sanitaire, tropique ou dans d’improbables versions publicitaires sous lesquelles on a parfois bien du mal à le reconnaître. Il grossit en voyant son châssis se rallonger pour supporter de plus lourdes charges, donnant naissance au 1 400 kg. Il se découvre adepte du tout-terrain en recevant une transmission intégrale sur les quatre roues. Il équipe l’armée, tout autant que les commerçants et artisans. Il apporte la culture dans les campagnes reculées en se transformant en bibliothèque roulante, ou les soins à domicile dans d’étonnantes finitions de cabinet dentaire ! Il devient camping-car, engin de chantier, bétaillère, minibus, fourgon de livraison pour les Postes, véhicule d’assistance et de dépannage… On le surnomme Voltigeur ou Goélette dans les années 60, avant qu’il ne cède sa place à l’Estafette, mais il reste pour tous “LE 1 000 kg”, le plus charismatique des utilitaires Renault. Claude Le Maître et Christian Schmaltz lui rendent hommage en suivant ses évolutions, pas à pas, année après année, sous forme de fiches produits qui détaillent jusqu’à sa production, mois par mois, et ils ont exhumé près de cent quatre-vingts photos des archives Renault pour en brosser un portrait aux mille facettes. Fidèle jusque dans ses extravagantes métamorphoses.

18

Aide