Abonnement au service de vos passions
0
Accueil > > > ENDURO BY MOTO VERTE N°11
Enduro by Moto Verte n°11

ENDURO BY MOTO VERTE N°11



SOMMAIRE


008 CHRONIQUE PETERHANSEL
010 CH NEWS
018 C’EST DÉJÀ DEMAIN : THÉO ESPINASSE
020 SHOPPING
024 TEST : SHERCO 250 “ROMAN”
030 TEST : YAMAHA 250 WRF 2005-2015
040 RÉTRO : YAMAHA 125 DTMX, 40 ANS…
052 INTERVIEW : CHRISTOPHE CHARLIER, NÉOENDURISTE
062 ATELIER : VIDANGER SON MOTEUR
066 PILOTAGE : APPRENDRE À SAUTER…
072 PORTRAIT JORDAN CURVALLE
080 UN CENTRE OÙ ENDURER EN ISÈRE…
086 DANS LA ROUE DE ROMAIN DUMONTIER…
096 RENCONTRE : FABIO FARIOLI SE LIVRE...
104 ON A RECONNU LE TRÈFLE LOZÉRIEN 2017…
118 CHAMPIONNAT DE FRANCE : C'EST PARTI !
126 ELLE NOUS MANQUE : KAWASAKI 650 KLX-R
130 UN JOUR SUR TERRE : ISDE 2008 EN GRÈCE



Edito : « Faire de l’enduro, c’est la volonté de voir un peu plus large, plus loin... »

 
Qu’est-ce que l’enduro ? Alors que le nombre de licenciés reste confortable, que le niveau des événements demeure stable et que les compétitions font globalement le plein, la discipline poursuit sa mutation, lentement, invariablement. Par discipline, j’entends pratique. Car qu’est-ce que le terme enduro évoque aujourd’hui ? Un sport ou un loisir ? Un sport et un loisir ? Le simple fait de pratiquer la moto tout-terrain dans les chemins juché sur une cross homologuée (je schématise messieurs HVA, Katé, Sherco™…) le nez au vent ou un sport dépendant du chrono, le reste demeurant de la rando ? Disons tout cela à la fois.
 
Faire de l’enduro, c’est la volonté et l’envie de voir un peu plus large et beaucoup plus loin en variant les plaisirs. Prendre un départ musclé devant une cellule entre des banderoles comme franchir sans faux pas une grimpette ou un pierrier, indépendamment du temps imparti ou de la vitesse d’exécution. Faire de l’enduro, ça peut être participer entre potes à une belle classique chronométrée à l’image du Trèfle mais aussi prendre part à une balade gastronomique telle qu’il en existe un paquet aujourd’hui. Bihr Adventure, KTM Mania, Evasion HVA, rando gastro MV… En dehors des événements cadrés qui distillent chacun une philosophie différente, où l’on peut se balader autant que mettre les watts, existe-t-il encore une pratique cool et “sauvage” de la moto tout-terrain ?
 
Certes oui, mais elle se restreint sérieusement. Les interdictions demeurent très nombreuses et il devient bien aléatoire et risqué de s’aventurer en terre inconnue sans crainte de se retrouver face à un objet roulant identifié, siglé “ONF”, prêt à vous percuter pour faire régner l’ordre sur des chemins à l’abandon. Expérience vécue récemment… La tendance va vers des épreuves de franchissement (ce qui est après tout la nature de la discipline). Elles se multiplient et se trouvent en phase avec le regain d’intérêt pour le marché 2 temps. Tant mieux. À condition toutefois que cette pratique n’incite pas nos pratiquants, vous, à sortir des chemins autorisés ou des centres de loisirs spécialisés pour grimper n’importe où, franchir n’importe quoi, s’aventurer dans les cours d’eau et dans des zones ultrasensibles.
 
L’enduro, ça doit être le plaisir mais surtout la maîtrise de sa pratique et un profond respect pour les règles de circulation, de manière à ne pas contrarier notre loisir. Les belles épreuves et les beaux événements ne manquent pas. Les terrains privés réservés au TT également. Et puis nombre d’organisateurs de randos font parfaitement bien les choses. Encourageons-les, profitons-en !    
 

6,90 €
Nous contacter

À définir
Par téléphone
03 44 62 43 79
Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h45 et de 14h00 à 17h45 (prix d'un appel local)
Courrier
Par courrier
Editions Larivière - Service abonnement/VPC
45 avenue du Général Leclerc 60 643 Chantilly cedex

Nos engagements

Paiement sécurisé
Paiement Sécurisé
service clients à votre écoute
Service client
Suivi de vos abonnements
Suivi abonnements

Moyens de paiements